Charles Kalmus
Chiropracteur à le Pecq

Chiropraxie et prévention...

Chiropraxie

Vous souvenez-vous de la dernière fois que vous avez fait le contrôle technique de votre véhicule, pour vérifier si les suspensions étaient en bon état, si le moteur fonctionnait correctement, si les conduits étaient fiables ? Oui, sans aucun doute, car cela a sûrement eu lieu dans l’année. Mais, souvenez-vous de la dernière fois que vous avez fait un « contrôle » de votre colonne vertébrale chez un chiropracteur ?

Exactement….

Votre colonne vertébrale est quotidiennement soumise à de nombreuses contraintes, qui participent à son usure. Le port de charges lourdes, la position assise au bureau, les longs trajets en transport, une chute, un traumatisme ou même le fait de se cogner, tous ces facteurs peuvent provoquer une douleur au niveau du dos – le mal de dos, en avoir plein le dos… Parfois rien que le fait de se pencher en avant, peut provoquer subitement une douleur transperçant. Savez-vous qu’il y a un moyen très simple d’éviter ce genre de douleur ?

Il suffit qu’au moins une fois par trimestre, vous rendiez visite à votre chiropracteur et que vous soumettiez votre dos, votre colonne vertébrale à une « réparation » préventive. Ceci vous garantira une vie sans douleur.

Sans doute vous allez voir votre dentiste de temps en temps, pour vérifier l ’état de votre dentition. Pourquoi n’en feriez-vous pas de même avec votre dos ? Il est le coeur de votre bon état de santé.

Malheureusement, on constate trop souvent, que la plupart des patients, 90% serait une bonne estimation, arrive pour la première fois dans un cabinet chiropratique, au moment, où la douleur est si intense, que le patient ne peut plus bouger, ne peut plus effectuer ses gestes, ses activités de la vie quotidienne.

Est-ce que ça vaut le coût d’attendre un tel état ? Est-ce que la vie avec une douleur permanente est vraiment une vie ?

Mais attention à ne pas faire d’amalgame. En chiropraxie on ne traite pas la douleur. Le traitement chiropratique consiste à prendre en charge la source du problème, à redonner de la mobilité aux articulations pour que le système nerveux puisse travailler de manière optimale. Ainsi, c ’est votre corps qui pourra récupérer plus rapidement. Le système nerveux fonctionnant mieux, vous vous sentirez mieux, libre, plus léger, plus mobile, plus jeune. Vous pourrez sans doute refaire des activités que vous n’avez pas pratiquez depuis longtemps du fait de votre ankylose.

Une petite anecdote pour la fin :

En moyenne, un patient se retrouve pour la première fois chez un chiropracteur à l ’âge de 40ans. Réfléchissez-y, qu’en serait-il, si vous vous présentiez pour la première fois chez le dentiste à l’âge de
40ans… Votre colonne vertébrale s’use aussi… mais ça, vous ne le voyez pas.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion